Communiqué de presse - Partenariat entreprises OTIUM

15.09.2021

PARTENARIAT ENTREPRISES OTIUM
Quand les entreprises genevoises s’engagent à soutenir leurs employé·e·s face à la maladie

Genève, 15 septembre 2021 – Face au cancer, les employeurs manquent parfois de ressources pour relever les défis de la maladie. Grâce au PARTENARIAT ENTREPRISES de la Fondation OTIUM, ceux-ci peuvent désormais s’associer à une structure professionnelle pour mieux accompagner leurs employé·e·s et leur entourage dans cette épreuve. Une initiative positive pour le monde du travail et un véritable atout pour accompagner les malades et faciliter leur retour à l’emploi.

Grâce au progrès de la médecine, les personnes touchées par un cancer sont de plus en plus nombreuses à guérir[1]. Malgré cette tendance encourageante, la maladie reste synonyme de difficultés pour les patient·e·s et leurs proches, aussi bien au niveau privé que professionnel. Un constat qui a poussé la Fondation OTIUM à ouvrir en 2018 un premier Centre à Genève afin d’offrir en un lieu unique un accompagnement global et des soins en complément du traitement médical.

Aujourd’hui, la Fondation fait un pas de plus en donnant la possibilité aux employeurs qui le souhaitent de bénéficier de son expertise et de sa structure pour soutenir leurs employé·e·s qui seraient touché·e·s par un cancer ainsi que leurs proches. C’est là tout l’objet du PARTENARIAT ENTREPRISES OTIUM.

« Beaucoup d’actifs et d’actives venu·e·s chercher du soutien au Centre OTIUM nous ont fait part de leurs difficultés à concilier emploi et cancer. Voilà pourquoi développer un tel partenariat avec les entreprises nous est apparu comme une évidence. En offrant un cadre mieux adapté pour gérer les maladies de longue durée de leurs employé·e·s, les employeurs facilitent la gestion de ce genre de situation délicate, mais aussi leur retour à l’emploi », souligne Linda Kamal, Directrice de la Fondation et du Centre OTIUM.

En s’associant à la Fondation OTIUM, les entreprises partenaires donneront ainsi la possibilité à leurs collaboratrices et collaborateurs d’accéder à des cours collectifs gratuits (yoga, groupe de parole, sophrologie, art-thérapie, etc.), à des entretiens-conseil individuels, mais aussi à un vaste catalogue de prestations renforçant mieux-être, équilibre et confiance. Des formations RH pour accompagner l’encadrement managérial dans la gestion administrative et émotionnelle des personnes touchées par la maladie sont aussi prévues afin de mieux préparer les employeurs à faire face au phénomène.

« L’idée de ce partenariat est simple et nous y avons tout de suite souscrit pour l’ensemble de nos collaboratrices et collaborateurs. En apportant une contribution proportionnée à vos effectifs, vous bénéficiez non seulement de prestations gratuites auprès du Centre OTIUM pour vos salarié·e·s, mais surtout, vous contribuez globalement en tant qu’entreprise à améliorer les conditions d’encadrement de la maladie par le monde du travail », souligne Olivier Sandoz, Directeur général adjoint, FER Genève.

Mis sur pied en étroite collaboration avec la FER Genève – la faîtière des entreprises genevoises – et l’assureur Groupe Mutuel, le PARTENARIAT ENTREPRISES OTIUM possède avec ces partenaires, ses deux premiers contributeurs de poids.

« Assurer est notre métier. Et nous savons quelles difficultés représentent pour le monde du travail, mais aussi pour la société la gestion d’un cancer. L’humain doit rester au premier rang de nos priorités. C’est donc naturellement que nous nous engageons auprès de la Fondation OTIUM dans le cadre de ce partenariat que nous allons proposer à toutes nos entreprises affiliées », conclut Marc-André Müller, Directeur adjoint, Groupe Mutuel.

Ouvert dans un premier temps à tous les employeurs du bassin genevois, le PARTENARIAT ENTREPRISES de la Fondation OTIUM va permettre aux entreprises qui y souscrivent de renforcer leur politique de responsabilité sociale, mais aussi d’apporter leur pierre à une problématique qui se situe à la croisée de l’emploi et de la santé publique. Un partenariat triplement gagnant puisqu’il touche aussi bien l’employeur et son employé·e que leur environnement social.


[1] « Aujourd’hui en Suisse, près de 70% des patients sont encore en vie cinq ans après le diagnostic (toutes localisations cancéreuses confondues), ce qui correspond à une diminution de la mortalité d’environ un tiers depuis les années 1980 », Cancer : relever les défis au travail, Ligue contre le cancer, 2019. https://boutique.liguecancer.ch/files/kls/webshop/PDFs/francais/cancer-relever-les-defis-au-travail-021830012111.pdf

Nouveau

Ouverture du Centre OTIUM à Genève sur la Rive Droite !

Voir plus